Double G, le maire